Réparation gramophone

Réparation gramophone

Réparation gramophone : Dans quels cas doit-on l’envisager ?
Réparation gramophone. Examinons les différents points qui peuvent la justifier.
La réparation gramophone peut être divisé en deux parties.
Première partie : l’entraînement du support musical
Deuxième partie : la lecture du support musical.

I. Réparation gramophone de l’entraînement du support musical
– Un gramophone comprend principalement pour entraîner le support musical, un moteur à ressort, un jeu d’engrenages, un régulateur de vitesse, un plateau sur lequel vient se poser le support musical : c’est un disque à base de cire alliée gravé.
– Quels sont les points qui nécessitent la réparation gramophone ?
Principalement, c’est sur la pièce la plus sollicitée mécaniquement, le ressort. Il est souvent cassé et doit être changé.
Cette réparation nécessite de remplacer le ressort cassé par un ressort ayant les bonnes caractéristiques : longueur, largeur et épaisseur identiques au ressort d’origine (voir blog) réparation qui ne présente pas de difficulté particulière, mais, dans le cas des ressorts de dimensions importantes, elle présente un caractère de dangerosité lors du démontage et de la mise en place du ressort dans le barillet. Cette réparation nécessite un minimum d’outillage approprié à la réparation gramophone spécifique.
Outre le ressort, la réparation du système d’entraînement du support musical du gramophone peut nécessiter une intervention.
Pour un mécanisme d’entraînement par engrenages, la réparation gramophone se limite, pour un simple amateur, à changer la pièce défectueuse, car il est assez difficile d’envisager d’autre réparation si on ne possède pas les machines-outils, la connaissance et le métal qui permettent de refaire la pièce à l’identique.
Elément fragile : le régulateur de vitesse centrifuge du moteur du gramophone, généralement cassé au niveau des lamelles ressorts de fixation des poids. La réparation des lamelles ressorts se limite à changer les lamelles, car une lamelle ressort de régulateur de gramophone cassée ne peut pas se réparer.

II. Réparation gramophone sur le système de lecture du support musical.
Un gramophone comprend un système de lecture, spécifique au support musical, ce support musical est c’est un disque à base de cire alliée gravé posé à plat sur un plateau et sur lequel vient poser un système de lecture relié à un pavillon amplificateur.
Cette partie du gramophone est moins fragile que la partie « entraînement » mais nécessite parfois une réparation.
La meilleure réparation qui soit est de récupérer sur une épave une pièce saine.
Autre réparation phonographe envisageable sur le système de lecture : la tête de lecture.
Soit elle manque, et il faut s’en procurer une autre. Souvent, le diaphragme en mica ou en aluminium est détérioré.
La réparation gramophone se limite à découper, avec ces ciseaux de bonne qualité, le mica au bon diamètre.
Attention de prendre une épaisseur de mica aux alentours de 4/10 de millimètre.
Dans le cas d’un diaphragme en aluminium, il faut le remplacer par une pièce neuve.
Quant au saphir ou aiguille, manquants ou usés, on en trouve dans le commerce spécialisé.
Le pavillon est quelquefois perdu. Là, il n’y a pas de réparation gramophone possible : le pavillon du gramophone se trouvera en pièce d’occasion.

En résumé, la réparation gramophone ne nécessite pas une connaissance technique approfondie, mais demande d’avoir le sens de l’observation, un minimum d’outillage et un bon réseau d’amis collectionneurs !

Reparation gramophone

Réparation gramophone