Phonographe Edison

NOTES :
Pierre Billon Antiquités effectue la réparation de phonographe ancien.
En savoir plus

Vous avez un phonographe ancien a vendre ?
Contactez-nous

Histoire du phonographe Edison

L’histoire du phonographe Edison est à la fois l’histoire d’une invention mais aussi l’histoire d’une industrie et d’un instrument musical et c’est en la personne de Thomas Alva Edison, né le 11 février 1847 dans l’Ohio, que va débuter cette histoire.

Phonographe Edison

Phonographe Edison

La première apparition du mot phonographie date de 1808 : il désigne alors des tentatives faites pour élaborer un système d’écriture simplifiée permettant « d’écrire aussi vite que l’on parle ». En 1857, la conservation de la parole est la préoccupation principale de Léon de Martinville qui met au point l’ancêtre du phonographe, le phonautographe.
Cet appareil est amélioré par Charles Cros en 1877, mais faute de temps, d’argent et de visée commerciale, l’appareil de Cros ne sera pas réalisé.

Inventeur du phonographe

On retiendra donc le nom de Thomas Edison comme inventeur du phonographe, ceci est justifié car c’est le premier à créer un appareil fonctionnel et à en déposer le brevet très détaillé le 22 décembre 1877.

Fonctionnement du phonographe Edison

Cet appareil est composé d’un cylindre spiralé mis à la fois en rotation et en translation par un axe fileté, d’un diaphragme enregistreur et d’un diaphragme lecteur séparé munis chacun d’un stylet. L’enregistrement se fait sur une simple feuille d’étain enroulée sur le cylindre que le stylet creuse plus ou moins sous l’effet des vibrations.
Par la suite, le cylindre recouvert de cire, mis au point par Tainter, remplacera la feuille d’étain.
Dès 1878, Edison a prévu pour son phonographes de très nombreuses applications.

Dans les années qui suivent, Edison concentre toute son attention sur son travail sur la lumière électrique, travail qui aboutira à la création de l’ampoule à incandescence. Ce n’est qu’une dizaine d’années plus tard que lorsque Bell et Tainter présentent leur graphophone, modèle plus évolué du phonographe, que l’inventeur se remet à améliorer son phonographe Edison. Son succès dans cette entreprise est tel, que la nouvelle version de son appareil marque l’histoire en 1889 comme étant l’attraction principale de l’exposition universelle de Paris.

Thomas Edison figure parmi les constructeurs majeurs : Outre sa passion pour le phonographe, il fut un chef d’entreprise reconnu dans de nombreux domaines, notamment celui de l’électricité avec General Electric, et même dans le développement du cinéma. S’intéressant pour la première fois au phonographe à l’âge de 30 ans, il l’abandonna à l’âge de 82 ans.

Il mourut 2 ans plus tard à West Orange dans le New Jersey où il s’était installé en 1887.